andata.ritorno  laboratoire d'art contemporain

 

 

Iseult Labote

Exodes

Vernissage jeudi 18 mai à 18h
dans le cadre de la Nuit des Bains

Exposition du 18 mai au 17 juin 2017
Du mercredi au samedi de 14h à 18h

Exo Mattresses, No V, 2015, Iseult Labote
Exo Mattresses, No V, 2015, Iseult Labote

Exo Mattresses

Avec la série Exo Mattresses 2014-2015, Iseult Labote se concentre sur les matelas. Ces matelas sont les témoins fidèles d'une fracture entre un passé établi, souvent heureux et une migrance en dérive. En 2016, Iseult Labote découvre par hasard l'exposition berlinoise "Metro Mattresses" de l'artiste Ed Ruscha et s'enthousiasme de la consonance de leurs recherches respectives. Ils travaillent tous les deux sur le même sujet. Mais contrairement à Ed Ruscha, Iseult Labote ne se focalise pas sur la symbolique onirique du matelas. Dans ses photographies, la neutralité de l'objet matelas se perd, pour laisser entrevoir l'activité humaine. L'expérience de l'exil. L'objet ainsi dénaturé renvoie à une réalité matérielle et émotionnelle d'une situation fragile. Le matelas est la trace de l'occupation humaine, de ses déplacements. C'est un objet intime et identitaire. Il est lié à l'histoire de celui qui l'occupe. Balader d'un endroit à un autre le matelas permet de peupler un lieu, de s'attribuer un espace. Il devient ainsi un objet précieux et indispensable, un territoire personnel aux limites éphémères. Il devient sa propre frontière.

"Exo" signifie "hors de" en grec ancien et se rapporte à l'exode. C'est un thème récurrent dans le travail d'Iseult Labote car il fait partie de son héritage : sa famille fuit l'Asie Mineure lors de la Catastrophe de Smyrne en 1922.


 

 

 

Andata.Ritorno bénéficie du soutien du Département de la culture de la Ville de Genève

 

 

 

 

Accueil –  A propos  –  Exposition en cours  –  Exposition à venir  –  Archives  –  Contact  –  Liens